Pour cette historienne, spécialiste des questions de santé et de condition de travail, maître de conférences à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, les inégalités demeurent fortes, entre cadres et ouvriers mais aussi d’un secteur économique à l’autre.

La Croix : Est-on plus heureux au travail aujourd’hui qu’hier ?

Anne-Sophie Bruno : Le bonheur au travail est une notion assez récente. Jusqu’aux années 1990, personne ne parlait de « bien-être », de « satisfaction » ou de « qualité de vie au travail ». Pas mêmes les partenaires sociaux. L’exigence d’épanouissement, dans la vie en général et au travail en particulier, n’existait pas. En tout cas pas de la même façon qu’aujourd’hui.
Il y a trente ou quarante ans, le débat public se focalisait autour de la notion de santé au travail, au sens strict – accident du travail et maladie professionnelle – et dans un second ordre sur les questions de pénibilité. Résultat, il est difficile, aujourd’hui, de dresser des tendances de long terme sur la notion de bonheur au travail.

Le progrès et le développement économique ont tout de même permis d’améliorer les conditions de travail…

A.-S. B. : Oui, il existe des éléments objectifs pour le mesurer, par exemple la baisse des accidents mortels sur les lieux de travail ou l’augmentation de l’espérance de vie. De nombreux secteurs économiques, comme l’automobile, ont réussi à négocier des conventions collectives protectrices, y compris sur le plan de la santé.

Mais il faut tout de même balayer l’idée d’un progrès linéaire depuis les Trente glorieuses. Les inégalités demeurent fortes, et pas seulement entre cadres et ouvriers. Certains secteurs se sont moins organisés et sont restés à l’écart de ces progrès.

C’est le cas du bâtiment et des travaux publics, de la confection et de façon générale de tous les services aux entreprises qui ont basculé vers l’intérim : le nettoyage, la comptabilité… Ce sont d’ailleurs des secteurs qui emploient aujourd’hui une main-d’œuvre jeune et très féminisée.

Lire la suite sur le site www.la-croix.com > http://bit.ly/2nuI0P7
Par Séverin Husson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *